.
Mon Saint Martial Viveyrols
All rights reserved, protected and owned by ItemLiz-ECK for Lisa Giraud Taylor
La mort de "notre" arbre
La mort d'un arbre... oui, et alors, êtes-vous en train de vous dire ? Il y a eu d'autres avant lui, et d'autres
après lui... Mais celui-ci était "notre" arbre... Il n'était ni plus beau, ni plus grand
(quoique imposant), ni plus
"à nous" que les autres...

Mais il était notre protecteur..

Lorsque j'ai vu ce grand arbre un peu penché, au milieu du champs labouré, prêt à être abattu, en ce mois de
mars 2003, j'ai saisi mon téléphone portable
(en espérant du réseau à cet endroit) et j'ai appelé celui à qui
"appartenait" également cet arbre.

A l'époque de sa splendeur, cet arbre trônait au milieu de champs de blé, ou de maïs, ou de tournesol
(selon les
années)
. Lorsque le maïs y poussait, nous pensions que c'était une belle année pour nous. En effet, nous
pouvions, plus facilement, en suivant un chemin linaire, l'atteindre et nous allonger à sa base. L'autre
personne était mon petit ami de l'époque, et nous avions trouvé l'endroit idéal, loin du tumulte, des copains
et des questions... Nous pouvions rester des heures, là, allongés, discutant, nous embrassant, etc.

C'était notre arbre, celui qui voyait tout, entendait tout, et qui ne jugeait pas nos comportements
d'adolescents trop pressés... Il était notre gardien, notre ancre, notre secret...
Le voir tomber sur le sol, dans un grand fracas, a définitivement enterré notre histoire. C'est ce que nous
nous sommes dits au téléphone.
Car, de cette époque, nous n'avons rien gardé. Nous avions, d'un commun accord, brûlé, dans la cuisinière à
bois de ma grand-mère, les lettres, photos, et autres cadeaux accumulés pendant nos 3 ans d'amour. Il ne
restait que cet arbre. Lui parti, tout n'était que fumée, et il ne restera maintenant que notre mémoire et
quelques sourires lorsque nous nous croisons sur un quai...
(et cette chanson...)

Alors, la prochaine fois que vous songez à abattre un arbre : demandez-vous quel(s) secret(s) a-t-il dans sa
sève ? Et à qui allez-vous faire de la peine ?
mon petit coin de paradis au coeur du Périgord Vert par Lisa Giraud Taylor